Jeudi 3 Octobre : “Quand l’Histoire de France se confond avec celle de ses saints” (Mauricette Vial-Andru)

Posté par Nicolas Chotard à samedi, septembre 21, 2019 | 0 Commentaire


Les actions civilisatrices et bénéfiques des saints, fondées sur l’Evangile, ont énormément fait avancer l’humanité allant jusqu’à jouer un rôle important dans l’Histoire de France. Pour celui qui scrute un peu l’histoire profonde, toutes nos sociétés modernes reposent, en grande partie, sur ces bases salvatrices. Ceci malgré la décadence actuelle qui tente de détruire la pensée chrétienne.

Mauricette Vial-Andru est originaire du Nord de la France. Après des études de lettres, elle devient ce que l’on appelait alors PEGC, professeur de français et d’histoire dans un collège. Au bout de quelques années, cette grande lectrice se sent plus à l’aise et plus utile dans le monde du livre. Elle travaille dix ans dans une maison d’édition scolaire, d’abord responsable pédagogique puis directrice éditoriale. En 1989, elle passe de l’autre côté et se met à écrire elle-même, des ouvrages sur la nature pour plusieurs grands éditeurs jeunesse, Rouge et Or, Hachette et Fleurus. Son évolution personnelle l’amène à vouloir transmettre sa foi profonde, comme un apostolat. Elle crée deux séries pour la jeunesse, des romans historiques peuplés de personnages mus par leur foi et deux tomes des Aventures de Paul et Marie, puis, aux éditions Saint Jude, La légende dorée des enfants,, une série de vies de saints conçue comme des histoires à lire aux enfants au lit. Elle se rappelle qu’elle a enseigné l’histoire en retraçant celle de la France à travers ses saints, Sainte Geneviève, Sainte Clotilde, Sainte Jeanne d’Arc et n’hésite pas, à travers le personnage d’Edith Stein par exemple, à aborder des sujets aussi graves que le nazisme et la persécution.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *