Non classé


Dépassant souvent nos espérances, nos sorties culturelles connaissent un certain engouement, ce qui rend difficile une bonne organisation. Aussi, en 2018, les visites privées des expositions temporaires auront un réel caractère privé. Seuls les adhérents des Lys de France en seront informés par mail et invitation postale. Cette décision sera à l’ordre du jour lors de la prochaine Assemblée Générale le samedi 27 janvier 2018....

Lire plus
Meilleurs voeux (Assemblée Générale)

Meilleurs voeux (Assemblée Générale)


Posté par à vendredi, janvier 19, 2018

Le 6 décembre 2017, en la fête de Saint-Nicolas, Johnny Hallyday rejoignait “l’immortel” Jean d’Ormesson. Puis, c’était le prince François d’Orléans, qui atteint d’une maladie mentale, gagnait le royaume céleste. Dimanche dernier France Gall quittait à son tour notre monde, elle qui avait arrêté sa carrière au lendemain de la mort de sa fille Pauline, “blessée de la vie” par une...

Lire plus
Samedi 9 décembre : Bal de la Saint-Nicolas

Samedi 9 décembre : Bal de la Saint-Nicolas


Posté par à dimanche, décembre 3, 2017

18 h  : Accueil des invités autour d’un cocktail 18 h 15 : Conte de Noël (réservé aux enfants…sages) 18 h 30 : Récital Florence Guilmault, artiste lyrique 19 h : Dîner dans les salons chauffés du château 22 h 15 : Tirage de la tombola (5 € le billet) 22 h 30 : Arrivée de Saint-Nicolas accompagné de sa bourrique 22 h : Ouverture du bal (2 salons de danse : Rock et valse) 1 h : démonstration Adrien et Justine (Salon rock) Salon valse :...

Lire plus

Mercredi 6 décembre 2017 20 h Conférence   “Honoré d’ESTIENNE d’ORVES, pionnier de la Résistance“ animée par Etienne de MONTETY écrivain, biographe, journaliste en présence de Rose d’ESTIENNE d’ORVES – de BEAUFORT fille d’Honoré d’Estienne d’Orves    Hôtel Kergorlay-Langsdorff Hôtel particulier familial 9, rue de l’Amiral d’Estaing, Paris XVIe (Métro : Iéna) PAF :...

Lire plus

La peinture française du X V I I Ie siècle évoque davantage les raffinements de la fête galante et du portrait que les fastes de la grande peinture religieuse. En dehors de la période du Salon, c’est pourtant dans les églises de Paris que l’on pouvait admirer la peinture contemporaine. Les artistes ne négligèrent donc pas de s’y montrer sous leurs meilleurs pinceaux. Les paroisses et les congrégations qui s’attachaient à rénover les...

Lire plus