Les Lys-de-France

Les Lys-de-France

ACTIVITÉS

 

 

 

FLEUR DE LYSE SANS FOND

 

 

JEUDI 3 MARS 2020 : "L'AFFIRMATION D'UNE CIVILISATION : CLOVIS, STE GENEVIÈVE ” (BRUNO DUMÉZIL)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’épisode inaugural de l’histoire de France est aussi le plus évanescent : le baptême de Clovis reste encore aujourd’hui recouverte d’épaisses couches de mythes et de fables. Peut-on retrouver la véritable figure de ce «roi très glorieux» qui, au crépuscule de l’Empire romain, a épousé la foi catholique, bientôt suivi d’une partie de son peuple ? Bruno Dumézil explore les traces fugaces d’une Gaule en mutation entre le passé romain et la civilisation médiévale ; il convoque les ressources de l’archéologie pour approcher les hommes et les paysages que Clovis allait unifier ; il s’efforce de composer l’histoire de ce peuple franc appelé à fonder une nation chrétienne. C’est cette reconstitution qui confère à la journée lointaine où «naît la France» sa véritable dimension politique et mémorielle. Autour de Clovis, mémoire et histoire souvent s’entremêlent au service de partis et de passions que chaque époque fait naître. L’irréductible part de mystère de ce baptême des origines aura ainsi contribué à son extraordinaire postérité.   

 

 

 

 

 

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, Bruno Dumézil est agrégé d’histoire, membre de l’Institut Universitaire de France, et professeur d’histoire médiévale à Sorbonne Université. Ses travaux portent sur le haut Moyen Âge occidental, à travers l’histoire des migrations, des réseaux sociaux et du personnel dirigeant. Il a publié plusieurs ouvrages dont Les racines chrétiennes de l’Europe, Conversion et liberté dans les royaumes barbares V-VIIIe siècle (Fayard, 2005), La reine Brunehaut (Fayard, 2008), Les royaumes barbares d’Occident (PUF, 2010), Servir l’État dans la Gaule franque (Tallandier, 2013), Les Barbares (PUF, 2016) et Le baptême de Clovis. Il a également participé au commissariat d’expositions, notamment Nos ancêtres les barbares (2008) et L’Austrasie, le royaume mérovingien oublié (2016).

 

 

 

 

Commandez votre livre dédicacé

 

Les Barbares : 32 € (+ Frais de port : 5 €)

 

Des Gaulois aux Carolingiens : 14 € (+ Frais de port : 5 €)

 

La Reine Brunehaut : 29,50 € (+ Frais de port : 5 €)

 

Les racines chrétiennes de l’Europe : 32,50 € (+ Frais de port : 5 €)

 

Le baptême de Clovis : 22 € (+ Frais de port  : 5 €)

 

 

 

 

 

 

FLEUR DE LYSE SANS FOND

 

 

 

 

DIMANCHE 26 JANVIER  2020 : VISITE EXPOSITION MARIE-ANTOINETTE (COMPLET)

 

 

 

 

 

 

Aucune figure historique n’a connu un tel foisonnement de représentations, de son vivant, puis, surtout, après sa mort, le 16 octobre 1793.

C’est à travers près de 200 œuvres, objets d’art et archives, extraits de films, accessoires de mode, que vous découvrirez les multiples représentations de Marie-Antoinette.

 

L’exposition abordera cinq thématiques qui vous permettront de comprendre les différentes images de la Reine Marie-Antoinette.

 

Marie-Antoinette à la Conciergerie

Savez-vous que la reine passa ses dix dernières semaines dans le « couloir de la mort » emprisonnée à la Conciergerie. Son procès se tient dans le même temps au Tribunal révolutionnaire, à quelques mètres de sa cellule. 
Un certain nombre de fétiches mémoriels témoignent de ses derniers jours : chemise, soulier, ceinture, plans d’aménagement des lieux et documents d’archives autour du procès et de l’exécution de la reine.

 

Les histoires

Plongez au cœur de vingt événements de la vie de Marie-Antoinette, publics ou privés, de sa naissance à sa mort, puis à ses funérailles officielles en 1814 à partir de vingt livres édités de 1788 à nos jours. 

 

L’image de la reine

La figure de Marie-Antoinette est une véritable « planche à images », dont la production peut s’emballer soudain, en fonction d’un événement, d’une commémoration, de l’actualité culturelle ou de la vogue d’un motif. 
Dans cette troisième section, quatre corpus permettent d’organiser cette profusion des images hétérogènes de Marie-Antoinette, marquée par le motif de la reproduction en série.

– Les portraits d’Elisabeth Louise Vigée Le Brun
– La mémoire politique de la reine martyre 
– Marie-Antoinette dans l’imagerie d’histoire
– Marie-Antoinette à l’écran

 

Fétiches de reine

Le rapport à Marie-Antoinette a souvent été passionnel et conflictuel, engendrant des cultes, des hommages, ou au contraire de violentes attaques. De plus, il est généralement passé par le fantasme et l’imaginaire, s’établissant sur un registre où l’intime peut croiser le mythologique.
Trois principaux motifs illustreront dans l’exposition ce lien fétichiste

à la reine :

 

– La chevelure


– Le corps


– La tête coupée

 

 

 

 

FLEUR DE LYSE SANS FOND

 

 

 

 

SAMEDI 25 JANVIER 2020 : GALETTE DES ROIS (COMPLET)

 

 

 

 

 

 

à 16 h 30 – au Bourbon – 1, place du Palais Bourbon – Paris VII


(Métro : Assemblée Nationale / Bus : 63)

 

 

 

 

 

 

 

Alphonse, duc d’Anjou et de Cadix (1936 – 1989)


Le 12 janvier 1986, le Prince adressait aux participants de la Galette des Rois

 

ce message :

 

 

 

” Quand, tout à l’heure, après avoir écouté la conférence de ce cher Guy Augé, vous

 

partagerez la galette et tirerez les rois, n’oubliez pas l’humble requête des mendiants du

 

Moyen-Age qui, le jour de l’Epiphanie, allaient de maison en maison réclamant : “la part de

 

Dieu, s’il vous plaît”. Au-delà d’un simple acte de charité envers les plus pauvres, ce sera en

 

quelque sorte et symboliquement, la reconnaissance de ce qui est dû à Dieu.”

 

 

 

 

 

FLEUR DE LYSE SANS FOND

 

 

 

 

 

 

 



27/05/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1161 autres membres